•  

    Joyeux Noël !

    Paix et amour en ce beau jour de Noël!

    Chaque moment passé avec les êtres chers est indispensable à notre épanouissement et à notre bonheur. La fête de Noël est une belle occasion pour vous manifester tout notre attachement, et souhaiter que se réalisent tous vos désirs pour la nouvelle année!

    Partager via Gmail Yahoo!

    15 commentaires
  •  

    Nous pouvons tous passer un joyeux Noël !

    *Surprise* Oh, Il neige ???!!

    En se levant un matin, Yûki découvrit un épais manteau de neige qui recouvrait toute l’Académie. Elle se précipita au balcon pour mieux contempler ce tableau. Des flocons de Neige descendaient d’un ciel Blanc grisâtre. Une brise frôla légèrement la peau pâle de Yûki ce qui la fit greloter et la poussa à rentrer peu de temps après. Le fait de regarder cette  neige la bouleversa.

    Malheureusement, malgré la beauté du phénomène, elle le considérait tel un terrible évènement puisque c’est un jour enneigé qu’elle est redevenue vampire, mais aussi, celui où elle perdit ses parents et put mourir de suite si « Maitre Kaname »n’était pas venu la secourir. Celui où elle perdit tout espoir de redevenir « Humaine ». Quelques larmes s’ensuivirent de ces douloureux souvenirs.

    Pourtant, forte comme elle était, elle ne laissa pas ses chagrins prendre le dessus et s’obstina à oublier ce passé déchainé.

    Elle mit son uniforme et  descendit vers la salle où séjournaient les élèves de la night classe qui n’arrivaient visiblement pas à dormir, prit un livre au hasard et commença à le lire.

    -Y-Yûki, tu ne dors pas ? déclara Takuma un peu étonné.

    -Hum, je pense que oui, *large sourire*

    Takuma se gratta sa tête d’un air gêné :

    -Gomen…Qu’est- ce que tu lis ? 

    -Hum…un manga…*Referme le livre pour lire le titre* « Kamigami no monogatari »

    -*-* Mon livre préféré ! Tu es arrivé au huitième chapitre ?

    -Non, enfaite-j’ai commencé à le lire  ce matin.

    _ Ah, d’accord…Est ce que tu veux quelque chose ? Je vais sortir en ville pour faire des courses.

    _ Non, en revanche je veux bien t’accompagner si tu veux bien. *Smile*

    _ Euh, avec plaisir.

    _ Je monte me préparer alors !

    Après avoir fini, Yûki s’attarda devant la porte de Hanabusa, où elle glissa un petit mot puis s’en alla avec Ichijo-San. Ce dernier remarqua rapidement la tristesse qu’elle n’arrivait pas à cacher. Arrivé à destination, il lança vivement.

    _ Yûki…

    Plongée dans ses pensées, la jeune fille n’entendit pas les propos de son interlocuteur, jusqu'à ce qu’il décide de la faire sortir de sa coque en l’attrapant par ses épaules.

    _ Yûki, qu’est-ce qui ne va pas ?

    Étonnée, elle baissa sa tête sans mot dire. Il enleva son écharpe et la couvrit avec.

    _ Tiens, tu vas attraper froid.*Smile*

    _M-Merci !

    Le comportement de Takuma l’intrigua (Je ne crois pas qu’Ichijo-san soit aussi optimiste que ça, il est presque impossible de deviner ce qu’il pense… Ce sourire qui ne s’efface plus ! Serait-il entrain ... ). Elle s’arrêta bouche bée devant ce décor.

    La ville était en effervescence, les habitants circulaient dans toutes les directions, défilant à travers les rues, s’arrêtant à chaque magasin à fin de trouver la perle rare pour passer un Noel « Parfait ».

    -Dis, Ichijo, où tu vas passer Noel ?

    -Hum, je suppose que je vais le passé avec ma famille, enfin, je crois. *Smile*

    -Donc, c’est pour ça que tu es venu ici ?

    -Absolument ! *Smile*

    Aussitôt les courses finies, les deux vampires rentrèrent les mains remplies de sacs.

    Épuisée, la jeune femme posa ses achats dans sa chambre et s’étala sur son lit. Cependant, on porta des coups à sa porte ce qui perturba son court repos.

    -Entrez !

    -Bon Dieu, pourquoi ai-je accepté de te seconder U_U’ ?

    -Ce Dieu ne serait pas un certain K A N A M É  par hasard ? *Sourire narquois*

    - Ce n’est pas drôle *désespéré*

    -Arrête de bouder, qu’est ce qu’il y a ?

    -J’ai une pile d’autorisations à signer pour les vacances de Noel et je ne peux plus réviser !

    -Ah bon, tu révises ?

    -Par contre, je ne sais pas « Tricher » comme certains le font bien ! *rire sadique*

    -Je l’ai fait qu’une seule fois alors la ferme ! Donne moi cette fichue paperasse et hors de ma vue.

    -Tu me sauves la vie, v’là, Bonne Chance !

    -Hanabusa !

    -Oui…•_• ?

    -Où tu vas passer Noel ?

    -0_0 j’ai complètement oublié, je dois acheter des cadeaux sinon ma sœur va me tuer, à plus !

    (Bon, faut que je termine ce tas le plus vite possible *lourd*)

    Après de bonnes journées « Blanches » de travail, Yûki avait finalement terminé les autorisations et les a distribués à temps.

     Tout le monde prévoit de rentrer pour les vacances en fin de compte, je vais devoir les passer avec le directeur U_U) *Soupir* ( Au fait, ça fait longtemps que je ne l’ai pas vu)

    Après les cours, elle passa à son bureau. Surprise de le voir vide elle retourna sur ses pas et finit par faire une balade nocturne histoire de se changer les idées.

    C’était une soirée bizarrement placide, il faisait un froid de canard ; on avait bien envie de se placer sous une couverture et de boire un peu de chocolat chaud pour se réchauffer les os. Seulement elle, ce temps de chien était la dernière chose qui la préoccupait. Elle marchait sulfurique ment sur le sol complètement glacé, traversait la brume et passait par les sombres endroits tel un revenant égarant son chemin. Elle ne faisait que penser et rien que ça ; ses cellules devaient être usées à force de les utiliser. Bref, c’était un moment très paisible avant qu’il n’arrive…

    Elle était entrain de transpercer la sombre forêt qui divisait l’académie quand soudain, elle entendit un bruit un peu particulier à la limite angoissant, c’était comme si quelqu’un ou quelque chose agitait le feuillage des arbres en sautant d’un tronc à l’autre. Ce bruit augmenter d’intensité en lapse de 3 secondes et se rapprochait d’elle à une vitesse fulgurante. Il finit par l’atteindre et paf…il disparut.    

    Yûki prit un profond souffle et se ressaisit, ce moment était trop fort en émotions pour elle, sa mine crispée, ses ongles enfoncés jusqu’au sang dans les paumes de ses mains. Il faut dire qu’elle n’avait pas prédit ce genre de chose. Elle se dirigea vers le banc le plus proche et s’assit quelques minutes pour reprendre ses esprits mais au bout d’un temps elle se sentit tellement lourde qu’elle s’endormie.

    Pendant un moment, elle se sentit très légère, le froid s’était dissipé. Yûki ouvrit ses yeux…

    Elle se trouva au milieu d’une très belle forêt. On aurait juré voir Le vaste paradis. Yûki était époustouflée par la beauté de l’endroit mais aussi, de la manière dont elle s’y est trouvée dedans.

    Le soleil venait de se cocher, c’était magnifique; les nuances du ciel étaient des plus envoutantes. Seuls quelques nuages fins y tourbillonnaient, déplacés par une brise très fraîche.  De grands chênes aux feuillages sublimes se trouvaient dans tous les coins. Le sol était couvert d’un tapis verdâtre parsemé de centaines de tulipes, de lilas, de violettes et de toutes sortes de fleurs qui venaient à l’esprit, leur odeur si délicate pénétrait abondamment ses narines. Le bruit du ruisseau qui serpentait non loin de là augmentait le charme de l’endroit.

    -Yûki, appela une voix  derrière elle.

    (Cette voix…je ne peux pas me tromper)

    Elle se retourna soudainement

    -Zero ? Qu’est-ce que tu fais ici ?

    - Je vais bien merci, par la peine de t’inquiéter pour moi !

    *Ses yeux s’imbibèrent de larmes qui défilèrent sur ses joues*

    *Se penche* -Tu pleures?

    Il s’avança vers elle et essuya ses larmes.

    -Montre moi ce beau sourire que je le vois !

    Elle afficha son plus beau sourire ; très large qui montrait toutes ses dents.

    -Ah là, c’est parfait !

    Zero était heureux, elle aussi d’ailleurs mais c’était rare de voir son enthousiasme, disons que Zero, n’était plus le même.

    Il approcha doucement sa main et effleura son visage, écarta ses cheveux pour finir sur sa joue. Il la fixa plusieurs secondes ; son regard était tellement serein qu’elle se perdit dans le violet de ses yeux. Son visage se fit rouge et se réchauffa d’une vitesse fulgurante, jamais elle n’avait vue Zero dans cet état. C’était comme s’il s’apprêtait à partir pour ne plus revenir. Elle répliqua d’une voix étouffée :

    -Zero…tu vas bien ?

    Le jeune homme n’avait pas remarqué le gène qu’il provoquait de par son attitude ; il recula et s’excusa :

    -Gomen, je n’aurais pas dû !

    -ça ne fait rien

    Il leva son regard vers un ciel d’un bleu quelque peu obscur, des gouttes commençaient à tomber et heurtaient le lac en provoquant différents bruits. Zero referma les yeux. Malgré la pluie, il ne voulait rien manquer de ce morceau musical naturel et intense.

    -Tu entends ?, ce chant…ma mère l’aimait beaucoup.

    La mélancolie de ce décor transperça son cœur ; il balbutia sèchement :

    -mais…elle ne pourra plus l’entendre…jamais plus !

    Ses paroles bouleversaient Yûki ; elle s’en voulait d’être la cause de sa grande tristesse

    -Zero, je suis sincèrement désolé !

    -De quoi ?

    -D’être ce que je suis ; d’être ce monstre qui a tué ta famille. Si j’étais humaine rien de tout cela ne serait arrivé, notre relation serait plus…facile. Tu ne peux pas aimer ton pire ennemi. Je m’en veux de t’avoir fait autant souffrir.

    -Si nous étions tous les deux humains comme tu le dis, nous n’aurions aucun lien et arrête d’imaginer des trucs qui ne se produiront jamais en réalité.

    -Si, je n’aurais pas existé, tu n’aurais pas autant souffert.

    -Alors, tu veux que je te dise ça, que oui, tu m’as fait souffrir ? Oui, tu n’étais qu’une égoïste, tu aurais dû savoir combien je t’aimais et combien je tenais à toi. Oui tu étais ma seule raison de vivre. J’avais envie de mourir au lieu de te voir avec ce sang pur qui me dégoutte tant.

    -Zero, désolé *larmes aux yeux*

    D’un mouvement rapide elle plaqua Zero sur le sol (Zero…Zero…Zero). Elle s’approcha de son coup et le mordit

    -Yu…Les images défilaient devant ses yeux, des images de yûki, de son sourire, de son sang, de ses yeux.

    -ça va disparaitre, quelque chose va disparaitre, je suis désolé d’être si égoïste.

     

    Zero, la repoussa en hurlant :

    QU’EST-CE QUE… TU FAIS ?

    Elle colla son bracelet anti-vampire sur son coup et il s’immobilisa sur-le-champ

    -Si j’efface mon existence de ta mémoire, ça sera plus facile pour toi

    -Efface… ? ARRETE ? Arrête ça Yûki, je ne vais pas te pardonner. ARRETE YÛKI !

    -Je suis désolé, Zero *l’embrasse et part*

    *Coup de feu*

    -NON !!!!!!

    *Se réveille en sursaut*

    - Calme toi ma belle.

    -M. le directeur ?

    -Ce n’était qu’un cauchemar.

    -Oui… un mauvais rêve ! Chuchota-t-elle

    -Je vais te chercher un verre d’eau.

    *Se lève* ( C’est quoi ce bazar, qu’est-ce qui a cassé tout ça ?)

    -Tiens

    -Merci *bois*

    - Dis-moi, qu’est-ce qui est arrivé ? Je t’ai trouvé endormie sur le banc alors je t’ai porté ici mais, tu n’arrêtais pas de répéter le prénom de Kiryu. Kaname avait perdu son sang-froid, il a du sortir.

    -KANAME…

    (ça explique pas mal de chose….)

    Kaname entre visiblement inquiet :

    -Yûki…tu vas bien ?

    -Euh...oui, très bien.

    D :- Ben moi, je dois y aller *clin d’œil à Kaname*

    K :-…*Silence*

    -Tu vas mieux?

    -Oui!

    -Tu es sure?

    Y :- puisque je te dis que je vais bien ^^’’

    -C’est ce que tu dis, mais est-ce que ton cœur tient le coup ?

    -Mais qu’est-ce que tu dis, je suis entourée de gens qui m’aiment pourquoi serais-je malheureuse ?

    -Je sais bien mais tu n’es pas complètement ravie. Enfin, j’espère que je me trompe.

    *Se souvient de quelque chose puis, saute a son coup*

    -Puisque tu es là, on pourra passer le réveillon ensemble, tu es d’accord ?

    -En parlant de ça, je peux te demander un service ?

    -Oui, n’importe quoi !

    -J’ai acheté une robe pour toi mais, je ne sais pas si elle va te plaire, tu peux l’enfiler et descendre pour me dire ce que tu en pense, je serais dans le salon du directeur.

    -Avec plaisir !

    Yûki monta l’escalier à grandes jambes et prit le paquet qui était sur son lit ; c’était une magnifique robe d’un bleu azurin pailletée qui arrivait jusqu’à ses genoux, recoiffa ses cheveux et mit une broche argentée avec quelques pierres bleues. Elle fila rejoindre son fiancé contente à l’idée de passer un Noël avec lui.

    La pièce était drôlement sombre, elle entre d’un pas hésitant et alluma la lumière :

    -JOYEUX NOËL !!!!

     

    La plupart de la night classe n’était pas rentrée, Hanabusa, Shiki, Rima, Takuma Akatsuki et même Ruka étaient là, Kaname et le directeur aussi. C’était très touchant de leur part.

    -Arigatou Mina-san, Joyeux Noël aussi ! *larmes aux yeux*

    I : -Allons, alons yûki, tu ne vas quand même pas pleurer la veille de noël, ce n’est pas convenable ! *Smile*

     

    H :-On n’a pas oublié d’apporter le sapin, les filles l’on décorait !

    Y :-C’est vraiment gentil de votre part, je suis trop heureuse.

    Les amis passèrent la nuit à rigoler et manger le succulent diner du directeur, quoique yûki ait espéré l’arrivée de quelqu'un de plus….

    Le lendemain, les vampires retournaient chez eux. Kaname proposa à yûki d’ouvrir ses cadeaux. Ils étaient tous beaux mais un en particulier attirait son attention ; elle le laissa de côté et ouvrit les autres.

    Fini, elle monta dans sa chambre et ouvrit le dernier ; c’était une boule de crystal représentant la neige qui tombait sur un couple devant leur maison, à coté, un mot : Joyeux Noël Yûki ! Zero.

    Fin

    JOYEUX NOËL !

    Partager via Gmail Yahoo!

    8 commentaires
  •    Ben voilà une bonne chose de faite. c'est surement ce qu'on ce dit lorsqu'on termine un anime ou manga dans notre chère et longue liste de choses à faire :D (en tout cas c'est bien Moi ça)

       Anyway, je voulais juste vous faire découvrir un anime que j'ai simplement adoré ^^".

     

    Uta no prince sama: maji love 100% :Haruka Nanami a un rêve, elle veut devenir compositrice et écrire une chanson pour son idole préférée. Pour cela, elle va entrer dans la prestigieuse école Saotome et travailler plus que jamais. Elle y fera connaissance avec des garçons tout aussi prestigieux. Et parmi ces rencontres, une se révélera particulièrement inattendue…

    Opening: Orpheous Heart (Mamouru Miyano)[Complet]

     

    Paroles:

    kono mune ni kizamareta First impact, fast soul beat 

    seijaku ni yureru machi ANJU no uta wa doko e?
    samayotta meiro no hate Just feeling, just missing
    ima kimi wa nani wo negau?

    Sing your song hanaretete mo wakaru yo 

    Hear my wind tsunagatteiru sora wa hitotsu

    kagirinai Brand-new sky bokura wa 

    hitori ja nai kara
    haruka na kimi no RABU SONGU habataite
    shinjiyou Shiny days futari no
    zettaiteki na "Ai no Heart chain"

    We'll have an innocent dream. Feel me, touch me. 

    kono kodou ga mirai dakara

    sou, yoake wo matsu sekai e... 

    hibike Orpheus heart

    Ending: Serious love 1000%(Starish)[Complet]

    Paroles:

    All: DOKI DOKI de kowaresou 1000%* LOVE HEY!!

    Otoya: Are you ready? 

    Masato: Are you ready?
    Natsuki: Are you ready?

    Tokiya: Are you ready? 

    Ren: Are you ready?
    Shou: Are you ready?

    All: saa Let's song! 

    yume wo utaou (Let's shout!)
    sora ni utaou (Let's go!)
    hajikeru monogatari ni shichaimashou
    mirai no chizu wo (Yes x2) kimi to egakou
    kono REBORYUUSHON (We are)
    ikimashou (ST?RISH)
    ai wo Change the star
    Check it out!!

    Otoya: GIRI GIRI na mune no kodou 

    Tokiya: Uh baby gouin ni naru koi no shoudou
    Tokiya x Otoya: docchi wo erabu? PURINSESU
    All: KURA KURA shichau kurai 1000% LOVE

    Ren: naze ka?                                                                                                      Masato: kimi de
    Ren: afureteru
    Masato: kokoro
    Ren: sawagu
    Masato x Ren: fushigi na RAVE

    Natsuki: mada minu seiza wo                                                                   Shou: futari de tsumuide
    Natsuki: KISU yori
    Shou: sugoi
    Natsuki x Shou: uta de sekai wo tsukurou

    All: saa Let's dance!! 

    yume wo odorou (Let's shout!)
    sora ni odorou (Let's go!)
    yarisugi na kurai ga ii sa
    junbi wa OK?

    ikkai kiri no (Yes x2) 

    SUPESHARU jinsei
    kyoukasho ni wa (We are)
    nottenai (ST?RISH)
    ai wo Change the star
    Check it out!!

    koyoi wa hora futari de 1000% LOVE

    Critique:

    Uta no prince sama est un anime "Bien fait".

    Coté design des personnages, on est bien servi. Avec de si beaux garçons... par contre, le personnage principal est loin d'être parfait. En effet, avec ces yeux  or démesurés au pupils vertes... plutôt un extraterestre 0_0 !

    Coté Histoire, le découpage des treize épisodes "sans faute" pas le temps de s'ennuyer. Tous les ingrédients y sont : une université qui forme des idoles ( "LE" prétexte pour mettre en scène de beaux gosses « overlookés »). Une jeune fille pure et candide au centre de tous ces futurs princes de la pop. De la musique cheap et branchée sur des paroles dégoulinantes de miel et servie sur une chorégraphie digne des super juniors . 

    Note: 9.75/10 

    Et vous, avez vous accrocher? prévoyiez vous de le voir? 

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Découvrez ce que je vous réserve enlisant ce petit extra

    → Torturez bien vos p'tites cervelles hein mes chéries, je compte sur vous  ;)

    - ___________________________________________________ -

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    19 commentaires
  • Voici quelques images que j'ai trouvé sur la toile, Enjoy!




    From :Deviant Art
    Personnelement je trouve que l'auteur de ces oeuvres a vraiment assuré sur ce coup là, très beau !
    Je vous conseille de faire un tour labas, c'est une ressource remarquable !

    Trop beau ( *-* )



     
    → Voilà, c'est fini pour aujourd'hui, j'espère que vous avez apprécié les images et n'oubliez pas, Lâchez vos com's

    Partager via Gmail Yahoo!

    16 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires